Trauma-Disrupting Care / Soins perturbateurs des traumatismes Moving Beyond Trauma-Informed Care in Obstetrics / aller au-delà des soins tenant compte des traumatismes en obstétrique

Main Article Content

Lisa Middleton

Keywords

childbirth, trauma, midwifery*, pregnancy, birth trauma, trauma-informed care

Abstract

Birth trauma is a common phenomenon experienced by birthing people. Approximately 15–38% of birthing people report their births as traumatic. Birth trauma can cause short- and long-term impacts on birthing people and their communities. Birth trauma researchers encourage the universal adoption of the trauma-informed care (TIC) framework to prevent birth trauma. The discussion of TIC is at all levels of healthcare, including organizational and operational levels. The aim of TIC is to avoid traumatization or re-traumatization of clients by screening for trauma, collective decision-making, trustworthiness, and peer support. While TIC has been vital at making healthcare providers and organizations become more trauma-aware, healthcare structures, medicalization of birth, and systemic oppression require an expanded model of TIC to prevent trauma as it takes place. Using the principles of feminist trauma theory and somatics trauma theory, I introduce the model of trauma-disrupting care (TDC). TDC determines trauma as a product of embedded oppression in birthing care. It shifts responsibility to the healthcare provider to understand and recognize their roles in developing and preventing trauma. The TDC aims to provide healthcare providers hands-on tools to potentially prevent birth trauma. The guiding principles of TDC include critical awareness, reflexive practice, embodied consent, deep listening, and disrupting trauma.


RÉSUMÉ
Les traumatismes de la naissance constituent un phénomène couramment vécu par les personnes qui accouchent. Aux alentours de 15 à 38 p. 100 d’entre elles indiquent que leur accouchement a été traumatisant. Les traumatismes de la naissance sont susceptibles d’entraîner des conséquences à court et à long terme pour les personnes qui accouchent et leurs communautés. Les chercheurs de ce domaine encouragent l’adoption universelle du cadre de soins tenant compte des traumatismes pour prévenir ceux de la naissance. Ce type de soins fait l’objet de discussions à tous les niveaux des soins de santé, y compris aux paliers organisationnel et opérationnel. Il vise à éviter les traumatismes à la clientèle ou les récidives grâce au dépistage de ces troubles, à la prise de décisions collectives, au soutien par les pairs et à la loyauté. Les soins tenant compte des traumatismes sont essentiels à la prise de conscience de ceux-ci par les fournisseurs et les organismes de soins de santé. Cependant, les structures des soins de santé, la médicalisation de l’accouchement et l’oppression systémique exigent un modèle élargi afin de prévenir les traumatismes lorsqu’ils surviennent. Faisant appel aux principes de la théorie féministe dans ce domaine et à ceux de la somatique, je présente mon modèle de soins perturbateurs des traumatismes. Selon celui-ci, les traumatismes sont le produit de l’oppression enracinée dans les soins d’accouchement. Dans ce contexte, il incombe au fournisseur de soins de comprendre et de reconnaître son rôle dans la survenue et la prévention des traumatismes. Mon modèle vise à procurer aux fournisseurs de soins des outils pratiques pour potentiellement empêcher les traumatismes de l’accouchement. Ses principes directeurs incluent la conscience critique, la pratique réflexive, le consentement concrétisé, l’écoute profonde et la perturbation des traumatismes.

Abstract 136 | PDF Downloads 259 XML Downloads 22 HTML Downloads 10